ALPINE-EAGLE
27 Oct 19

Contemporaine, épurée, affirmée, la nouvelle collection de garde-temps sport-chic Alpine Eagle est inspirée des Alpes ainsi que par la force altière de l'aigle qui y règne en majesté.

 

Cette réinterprétation du modèle Saint-Moritz s’inspire de la première montre développée en 1980 par Karl-Friedrich Scheufele, co-président actuel de Chopard. Le design avait été créé et conçu en personne par Karl-Friedrich Scheufele en hommage à sa passion pour les Alpes et à la force grandiose de l’aigle.

 

Même histoire et look ultra-moderne avec l’Alpine Eagle. Cette fois, c’est au tour du fils, Karl-Fritz, qui persuade son père de revisiter le modèle de la Saint-Moritz.

Un métal créé sur mesure pour une collection unique :

Le Lucent Steel A223 est un métal créé spécialement pour cette collection par Chopard. Il s’agit d’un alliage d’acier présentant trois caractéristiques uniques: il est anti-allergénique, d’une dureté rare et d’un éclat unique. Cet alliage est plus résistant à l’abrasion que l’acier traditionnel et fait preuve ainsi d’une dureté exceptionnelle. La pureté du métal garantit enfin un reflet unique de la lumière.

 

Deux diamètres de boîtier sont proposés, 36mm et 41mm, abritant deux mouvements automatiques différents, tous deux certifiés chronomètres: le calibre 09.01-C qui anime les fonctions essentielles du temps (heures, minutes et secondes centrales) et délivre une réserve de marche de 42 heures, et le calibre 01.01-C qui fournit le quantième en plus (à 4h30 sur le cadran) et une autonomie mesurée jusqu’à 60 heures.

 

Cintré par une large lunette soutenue par 4 couples de 8 vis, le cadran en laiton est étampé afin de reproduire l’iris d’un aigle, ses sillons nervurés et rayonnants. Ce disque décliné en bleu roi ou gris taupe, voire en nacre de Tahiti pour les versions plus féminines, accueille un tour d’heures, argenté ou doré, fait d’index et de chiffres romains en appliques gorgées de Super-LumiNova®. Les affichages temporels sont indiqués par un couple d’aiguilles de forme bâton, également luminescentes, et une trotteuse dont le contrepoids s’inspire de la silhouette d’une plume d’aigle.